Conférences sur le thème des roses anciennes des années précédentes



‹‹‹ Retourner aux conférences de l'année en cours




Automne-Hiver 2018-2019



Samedi 17 novembre 2018

Conférence d'Éléonore CRUSE

La rose au naturel


Éléonore CRUSE, La rose au naturel
A partir de son observation de la biologie et de son vécu, Eléonore s’est particulièrement attachée à demeurer en immersion au sein du site naturel dans lequel elle vit depuis l’âge de 20 ans : une petite vallée préservée de la région du sud de l’Ardèche devenu très touristique. Même si elle s’est adonnée à la pépinière et à la culture des roses après avoir pratiqué l’artisanat et l’élevage, elle n’a jamais changé de cap : son sens artistique et son amour de la nature ont trouvé leur expression dans la création de la Roseraie de Berty puis 25 km plus loin à Ruoms dans une deuxième roseraie : la Roseraie des Pommiers.
Ayant adopté une démarche toute personnelle, elle vous racontera comment elle a poursuivi sa passion en toute indépendance en plantant des centaines et des centaines de roses anciennes dans des lieux inattendus comme si elles avaient toujours été là…

Cette expérience est retracée dans son dernier livre dont vous pourrez faire l’acquisition auprès de son auteur après la conférence.



Samedi 15 décembre 2018

Conférence de Pascal HEITZLER
Vice-Président de Roses Anciennes en France, Généticien, Directeur de Recherche au CNRS

Biodiversité : origines et perspectives


Pascal HEITZLER, Biodiversité: origines et perspectives
L’origine des roses anciennes se perd dans la nuit des temps. Pourtant, malgré l’exubérance de la création variétale, les plantes les plus anciennes sont souvent celles qui s’adaptent le mieux à toutes les situations de culture dans nos jardins.
Je propose une exploration de cette biodiversité, passant en revue les apports innovants des différents groupes de roses. Aujourd’hui, il est nécessaire de préserver ce patrimoine. Or la conservation nécessite également de protéger la connaissance sous-jacente.
Un projet de conservatoire d’un nouveau genre, basée sur la connaissance génétique de la biodiversité des roses prend forme…


Samedi 19 janvier 2019

Conférence de Jean-Claude CAISSARD
Laboratoire de Biotechnologies Végétales appliquées aux Plantes Aromatiques et Médicinales, Université Jean Monnet, Saint-Etienne

Loire en Roses


Jean-Claude CAISSARD: Loire en Roses
Le programme Loire en Roses est un programme mixte de recherche et de médiation scientifique sélectionné et financé par la Fondation de l’Université Jean Monnet en 2017. Il a aussi reçu un soutien financier de la Mairie de Saint-Galmier. Ce programme a été porté par le laboratoire de Biotechnologies Végétales appliquées aux Plantes Aromatiques et Médicinales. Il a été réalisé grâce à un partenariat avec l’association des Amis de la Roseraie de Saint-Galmier et avec la roseraie Ducher.
Dans cette conférence nous présenterons les deux aspects :
  • Les résultats de recherche, en incluant nos dernières découvertes,
  • et le parcours mis en place dans la roseraie de Saint-Galmier.


Automne-Hiver 2017-2018



Samedi 25 novembre 2017

Conférence de Roselyne GIORGIS, parfumeur

Un jardin de parfums et une démarche innovante


Roselyne GIORGIS
Fille de parfumeur de Grasse, Roseline GIORGIS cultive dans son jardin conservatoire à l’Isle-sur-la-Sorgue des roses pour la parfumerie comme la Centifolia 'Baptistine', la Centifolia 'Nabonnand'… et en élève dans sa nurserie de reproduction.


Samedi 16 décembre 2017

Conférence-reportage de Pascal HEITZLER, Gilles DEPARIS et Marielle JOURDAN-DAVID

Histoire, génétique et identification de la première rose Bourbon : la 'Rose Edouard' (Bréon 1817) sur l'ile de La Réunion



Samedi 27 janvier 2018

Conférence de Jérôme CHÉNÉ, responsable de la Pépinière Roses LOUBERT aux Rosiers-sur-Loire (49350)

Conservation, travail et gestion d'une pépinière de collection de rosiers anciens



Jeudi 8 février 2018

Exceptionnellement cette conférence n'aura pas lieu un Samedi matin !
Conférence exceptionnelle de Stéphane CROZAT, directeur du CRBA

Le Parc de la Tête d'Or, une histoire méconnue


Ethnobotaniste et historien d'Art des Jardins, directeur du CRBA, Stéphane CROZAT a travaillé pendant 2 ans sur des archives totalement inédites retrouvées au Parc de la Tête d'Or, aux Archives municipales…

Tout le monde pense connaître ce Parc de la Tête d’Or. Pour certains il fait partie de leurs racines et de leur enfance mais Stéphane Crozat va nous révéler un Parc de la Tête d’or inconnu…



Automne-Hiver 2016-2017



Samedi 28 janvier 2017

Conférence de Anne-Marie ROYER-PANTIN, passionnée de roses anciennes

roses orléanaises
Ecrivain, historienne et conférencière, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure, Anne-Marie ROYER-PANTIN est l’auteur de nombreux ouvrages à la fois littéraires et historiques sur les terroirs et le patrimoine sous toutes ses formes. Elle a reçu la Médaille d’Or de l’Académie d’Agriculture de France pour son œuvre littéraire et son action culturelle en faveur du patrimoine, et la Médaille du Patrimoine des Vieilles Maisons Françaises.
Au cours de ses travaux, elle s’est consacrée aux richesses agricoles, viticoles et horticoles ainsi qu’aux patrimoines agronomiques du territoire, sujets sur lesquels elle a publié divers articles et essais (le Prix Edmond de Rothschild a en particulier récompensé ses écrits sur la vigne et le vin).
Passionnée par les roses orléanaises, sur lesquelles elle a effectué des recherches approfondies, elle en raconte l’histoire avec poésie et érudition.

Dans le sillage des roses orléanaises…

Dans le Val orléanais, riche de très anciennes traditions horticoles, des rosiéristes de talent ont créé et diffusé des centaines de variétés nouvelles. La vocation rosiériste d’Orléans et ses entours n’a fait que croître et embellir à partir de 1830; et sa réputation s’est étendue au loin, bien au-delà du territoire français. Dans les années 1950, Orléans est fière d’être la Capitale des roses, dont la culture représente l’un des fleurons de son économie. Et cette belle histoire d’amour entre Orléans et les roses se poursuit aujourd’hui encore, de jardins en roseraies, d’obtenteurs en producteurs, de professionnels en amateurs, au fil des saisons…
L’historienne et écrivain orléanaise, Anne-Marie Royer-Pantin (Médaille d’Or de l’Académie d’Agriculture de France), nous emmène en promenade dans le sillage parfumé des roses d’Orléans, entre roses anciennes et roses modernes, entre histoire et botanique, entre nature et culture, entre science et poésie.
Conférence illustrée d’un diaporama.


Samedi 3 décembre 2016

Conférence de Pierre NESSMANN, concepteur de jardins et journaliste

Pierre Nessmann
Paysagiste de formation, Pierre NESSMANN est diplômé de l'Ecole d'Horticulture de Lullier-Genève. Depuis plus de 25 ans, il partage son temps entre la conception et la restauration de parcs, de jardins et de terrasses et son activité de journaliste.
Dans les années 1990, il a animé pendant 15 ans des cours de jardinage à l'Arboretum de la Vallée-aux-Loups à Chatenay-Malabry (Hauts-de-Seine) tout en étant chef de la rubrique jardin du magazine 100 Idées Jardin (Groupe MARIE-CLAIRE). A la même époque, il présente aux côtés de Laurent Cabrol l'émission Les Jardins de Laurent avant d'intégrer le Groupe Rustica en 2010.
C'est ainsi qu'il cultive un jardin 'en pot' sur sa terrasse en région parisienne alors qu'en Alsace, il jardine en pleine terre au cœur de l'ancienne exploitation horticole familiale devenue son jardin d'expérimentation. Actuellement rédacteur en chef et présentateur de Rustica Mag', le magazine Web TV de Rustica, Pierre NESSMANN est également rédacteur jardin pour Rustica Pratique et Rustica Hebdo.
Chroniqueur TV jardin et bricolage sur TF1 pour l'émission Téléshopping, il est aussi rédacteur en chef de l'émission Mission : Végétal diffusée sur M6 en partenariat avec Val'hor.
Auteur de nombreux ouvrages (Ed. de la Martinière, Flammarion, la Maison Rustique) sur les végétaux, le jardinage et l'art d'aménager un jardin, il se revendique avant tout jardinier.

Roses et vivaces, les secrets d’un mariage réussi !

Dans les jardins, les plantes vivaces et les graminées sont de plus en plus associées aux rosiers. Mais encore faut-il savoir comment les marier et dans quelles conditions et proportions les associer ? Pour réussir le mariage des roses et des vivaces, il faut connaître et savoir apprécier la forme des fleurs pour les réunir avec succès dans un massif. Il faut aussi maîtriser le langage des couleurs et anticiper leur impact lorsqu'elles sont associées entre elles.
Après un rapide passage en revue des formes de fleurs de rosiers, Pierre Nessmann s'appliquera à dresser la liste des diverses silhouettes et formes de fleurs des plantes vivaces et des graminées. D'elles dépendent un mariage harmonieux avec les roses.
Il abordera ensuite le monde des couleurs en distinguant, à partir du cercle chromatique des couleurs, les tonalités froides et chaudes, les teintes vives et les nuances pastel ainsi que leurs impacts sur le style et l'atmosphère du jardin. Mais surtout, il décryptera la symbolique des couleurs, les associations élégantes à mettre en œuvre et celles, moins heureuses, à éviter. Il apportera ses conseils, son expérience et son regard au travers de suggestions de mariage mêlant contrastes ou harmonies et révélera les principes à appliquer pour réussir de belles compositions de roses et de vivaces.


Samedi 5 novembre 2016

Conférence de Robert LAPERRIERE, obtenteur lyonnais

Robert Laperriere
Arrière-petit-fils de Joseph-Marin LAPERRIERE, fondateur en 1864 des Etablissements LAPERRIERE à Champagne au Mont d'Or (Rhône).
Actuellement à la retraite, ce sont ses fils Philippe et Richard qui ont la responsabilité de Roseraie Laperrière. Il a cependant gardé une activité d'hybridation en collaboration avec ses fils qui assurent la sélection et la diffusion de leurs variétés.
A ce jour ce sont plus de 150 variétés qui ont été créées, dont 30 d'entre elles figurent actuellement dans leurs catalogues.
C'est le résultat du travail de 5 générations et de la passion pour les roses qui anime toute cette famille.

Roseraie Laperriere
38070 St Quentin Fallavier


1ère partie : MALLERIN, Prince de la couleur

L'amour des roses a conduit Charles Mallerin à abandonner sa profession d'ingénieur pour se consacrer à l'hybridation. Il devint en quelques années un obtenteur de renommée mondiale.
Entre 1928 où apparaissent ses premières créations et 1960, date de sa disparition, ce sont plus de 100 variétés qui enrichissent le panel des roses lyonnaises. De nombreuses récompenses témoignent de la qualité de ses créations, aux coloris dignes de « la palette du peintre ».
Charles Mallerin fut reconnu en tant que créateur compétent et innovant. Il occupa une place importante dans le monde rosicole. Il fut notamment Vice-président de la Société Française des Roses dont la revue publia ses articles traitant de tous les aspects de l'hybridation. Il fut également à l'origine de la création du Concours de Roses de Lyon en 1931.
Charles Mallerin fait école : de nombreux obtenteurs s'inspirent de ses créations qu'il était heureux de faire admirer à ses visiteurs. Par ses travaux, Charles Mallerin fut un acteur important dans l'évolution du coloris des roses.

2ème partie : La création d’une rose

Un simple regard en arrière nous montre l'évolution du genre rosa et de sa constante progression. Tout naturellement les rosiéristes hybrideurs veulent par leurs recherches, avec patience et ténacité, apporter leur contribution dans la quête du meilleur pour notre fleur préférée et qu'elle demeure la Reine des fleurs.
Comment créer des roses nouvelles ?
Nous verrons dans la présentation les méthodes et moyens mis en œuvre pour réaliser le but recherché. L'établissement pratique la pollinisation dirigée, cela consiste à apporter un pollen choisi sur le pistil de la rose mère ; cette rose ainsi fécondée va donner un fruit dont les graines donneront naissance à de futurs rosiers.
Chaque année plusieurs milliers de « bébés rosiers » seront ainsi obtenus. Nous vous ferons découvrir le long parcours et le temps qui s'écoule entre le premier geste de l'hybrideur et le choix définitif des variétés qui seront offertes à la vente.



Retourner aux conférences de l'année en cours