Voyages sur le thème des roses anciennes



Chaque année Roses Anciennes en France propose un beau voyage à ses adhérents. Ces voyages sont essentiellement orientés autour des roses anciennes. Roseraies, jardins remarquables, jardins privés, champs d'expérimentations d'obtenteurs, pépinières spécialisées en roses anciennes… sont des moments de découvertes et de plaisir partagé autour de notre passion.



Voyage du mois de Mai 2017 - 3 jours de visites de jardins dans la Drôme, le Vaucluse, le Var…



1er jour


Pour bien commencer le voyage (et ce n’est pas une erreur !) la moitié du groupe d’adhérents de Roses Anciennes en France visite une Iriseraie, la Pépinière d’Iris de Thierry Lanthelme, qui nous en fait voir « de toutes les couleurs ». L’autre partie du groupe découvre le Jardin de l’herbe de Yasmine Bras, membre de Roses Anciennes en France, niché au fond d’une vallée du Diois où l’on se perd avec bonheur dans une ambiance luxuriante déjà bien méditerranéenne…

Etape à Grignan chez la Marquise de Sévigné pour saluer nos amis de Pierres et Roses anciennes. Qui mieux que l’infatigable épistolière pour nous conter l’histoire des roses qui fleurissent sur les murs de vieilles pierres brûlés par le soleil ? Ici s’épanouit toute une collection de roses anciennes dûment répertoriées et soignées par une équipe de bénévoles.

2 ème jour


Le lendemain, restauré et reposé, le groupe arrive à l’Ile-sur-Sorgues pour découvrir le Jardin des Parfumeurs ou plutôt, de la parfumeuse par ailleurs un peu magicienne. Ne sait-elle pas donner du parfum à des roses qui en sont dépourvues ? Les amateurs de roses anciennes en ressortiront tout enivrés de couleurs et de senteurs. La rose ‘Baptistine’ suscite enthousiasme et convoitise.

L’après-midi retrouve nos infatigables dans le jardin de roses anciennes de nos amis Roger et Marie à Tourves. C’est un émerveillement pour le visiteur. Passé le portail de cette maison de village, on se retrouve « enseveli » sous les roses qui croulent des murs et des pergolas. En fait, elles colonisent tout l’espace. Nos amis connaissent leurs roses sur le bout des doigts et les évoquent avec passion. Roger, dit « les pouces verts », champion de la bouture, est ici à son affaire. Le temps passe trop vite pour tous ces « piqués » de roses anciennes qui ne se lassent pas de commenter leurs découvertes.


3 ème jour


Le dernier jour, la visite du Centre de Recherches MEILLAND au Cannet-des-Maures sera considérée comme le point d’orgue du voyage. Grâce aux explications savantes mais jamais pesantes de Mathias et Guillaume, nous aurons compris le long travail d’observation et de sélection qui mène de la création d’une rose à sa mise sur le marché.

Pour clore cette instructive matinée, la famille MEILLAND (Mathias et sa famille : Alain en voyage au Japon nous avait adressé un mail amical) convie les voyageurs de Roses Anciennes en France à partager un savoureux « buffet provençal » sous les platanes du mas qui jouxte le Centre. Etions-nous dans un livre de Giono ? un film de Pagnol ? Il était temps de reprendre la route vers Lyon…